08/05/2011

expo : NPAI déménage temporairement

Retrouvez NPAI à la Médiathèque de Verviers du 6 mai au 8 juin 2011.

expo, le projet

 

04/10/2010

de Marielle à Clara - 25 juin 10

Très chère douce Âmie, Clara,

Ainsi s'achève les correspondances envoyées à Fontaine. Or, il est certain que ce n'est pas ton dernier combat pour panser les humains en souffrance et en lutte dans ce vaste monde qui marche sur la tête.

Alors, je suis sûre que nous allons nous retrouver dans d'autres lieux pour essayer de leur faire un peu retrouver l'harmonie, la paix et l'humanité.

C'était vraiment une belle énergie de faire un bout de chemin avec toi et de partager nos idées, nos idéaux, nos… et tout et tout… Je me sens plus accomplie* spirituellement. Merci grande sœur. (*enfin un peu plus)

C'est un beau projet artistique.
Reste tout le travail de liens sociaux à tisser réellement. Et, je pense que ça va se faire, petit à petit.

Je t'embrasse tendrement
A bientôt gardons contact

Photo : le jardin de Camille

910McClara.jpg

de Marielle à BroC - 25 juin 10

Très cher ami, Broc,
compagnon de courriers artistiques fictifs,

Voilà, c'est fini, ou cette période d'action postale se finit.
Restent le blog à compléter tout doucement, et, une ou des expositions à organiser pour donner à voir cet art postal, tout doucement aussi…

Sur Arles, peut-être deux possibilités :

  1. Le jardin de Camille!
  2. Je t'en ai parlé au téléphone, dans les locaux d'une assos d'éditions

Peut-être, peut-être…
Pour le moment rien de sûr…
Et toi, de ton côté, tout doucement ?…

Promesse de donner le nom du photographe ayant travailler sur la démolition des logements sociaux des banlieues : Mathieu Pernot. Il a aussi créé un travail photo autour des gens du voyage sédentarisés à Arles, redécouvrant un camp de concentration en Camargue*… Et l'horreur qui va avec…
Ses œuvres sont toujours très dérangeantes nous faisant prendre conscience de choses douloureuses. On lui fait souvent cette remarque : OK, c'est de l'artistique mais que faites-vous pour ces personnes?

Réponse de M. Pernot : Je suis artiste je passe des messages photos. Les engagements associatifs pour aider je les fait discrètement.

Comme Pernot, pour Fontaine s'engager discrètement auprès des habitants, c'est autre chose, ça doit peut-être se faire mais ce n'est pas de l'artistique

Bon courage pour la suite
Je t'embrasse à tantôt Bonnes rencontres maintenant avec les habitants d'HoHo Peut-être si le temps, le cœur t'en dit.

*pour gitants déportés de toute la France (à Saliers)

Sculpture de Christian dans le jardin de Camille (photo)

909McBroc.jpg

de Marielle à Stéphanie - 25 juin 10

Bonsoir chère Stéphanie,

Voilà, le projet de Broc avec ses Boîtes aux Rêves s'arrête là. J'ai même grignoté sur la date limite tant cette aventure artistique et humaine m'a interpellée.

Arrive, donc, le temps de se quitter…
Bof, ces moments là, je ne les aime pas beaucoup…
Mais il y a toujours une fin à tout.

C'était très sympathique de s'écrire. Et, si par moment vous avez des coups de cœur en + ou en – n'hésitez pas à reprendre votre plume. Je serai ravie d'avoir de vos nouvelles.

Apprenant qu'un pique-nique du collectif Hors-Zones se prépare à Ho-Ho, je vous le souhaite le plus chaleureux possible.
Et puis, je suis sûre que Broc ne vous laissera pas tomber comme ça et qu'il va continuer de rencontrer les habitants de Fontaine. Alors, soyez forte, continuez de résister, regroupez-vous.

Avec toute mon affection et mon amitié.
Je vous embrasse très fort.

Photo : Maison de Camille, Arles

908McSteph.jpg

03/10/2010

de Marielle à Stéphanie - 23 juin 10

Très chère Stéphanie,

Voici une fontaine pour Fontaine.

Elle vient vers vous pour vous apaiser. C'est, bien sûr, une fontaine se trouvant  dans le jardin de Camille.

J'avais envie de rendre hommage à Camille, car, je la trouve fort généreuse et fort courageuse, bien sûr. Mais, aussi parce qu'en 2003, son accueil, chez elle, pour la pièce de Théâtre “Rouge”, alors que j'arrivais sur Arles et qu'elle ne me connaissait pas, m'a fait le plus grand bien.
C'est une période de ma vie où il fallait que je tourne une page et que je recolle des morceaux…
Et Camille est passée par là, comme une bonne étoile ou comme un ange gardien. Parfois, une petite attention vous sauve la vie.

Je vous souhaite de rencontrer des personnes étoiles, fées et anges pour vous soutenir.

Je vous embrasse

906McSteph.jpg

de Marielle à Clara - 23 juin 10

Très chère âmie,

J'aime bien les recoins du jardin de Camille. Il y a plein d'endroit assez différents dans ce jardin pour y déployer chaque état d'âme, et c'est réconfortant.

Souvent durant la semaine des Rencontres de la Photographie Camille accueille des photographes du “off”. Il y en a partout dans sa maison bien sûr, mais aussi, nombreux sont ceux qui campent dans le jardin. Et puis, elle invite les copains et copines pour partager un repas et échanger, rencontrer toute sorte de personnes comme c'est chouette !

Il faut dire aussi que sa sœur Martine est photographe. Et depuis longtemps, elle a monté une assos qui s'appelle “Camayeux”. Et, cette assos est souvent présente au “off” de manière très officielle. Ce sont de très bons photographes et de chouettes personnes très actives dans la région.

C'est une très belle vie à “l'Embellie” comme une renaissance de partages.

Je t'embrasse

907McClara.jpg

28/09/2010

de Marielle à Clara - 22 juin 10

Très chère sage Clara,

Regarde cette belle lumière sur le jardin de Camille. Ça va te faire plaisir. Ça va te faire encore plus plaisir de savoir que Camille n'est pas égoïste et partage beaucoup de belles choses.
Et puis, elle est active dans de nombreuses associations.

Un jour, nous ne nous connaissions pas beaucoup (depuis 1 mois ou 2) elle m'invite chez elle à une représentation théâtrale.
“Rouge” était le nom de la pièce. C'est sympa cette générosité, en toute simplicité. J'avais été beaucoup touchée par ce gentil geste d'invitation. C'est avec le Théâtre Populaire d'Arles (A.T.P) et à l'époque Camille en était la présidente.

Je t'embrasse dans la lumière.

905McClara.jpg

de Marielle à Stéphanie - 22 juin 10

Tès chère Stéphanie,

Il y a longtemps que je n'ai plus eu de vos nouvelles. Je pense souvent à vous. J'espère que ça va et que vous voyez souvent Clara.

La photographie, c'est encore un bout du jardin de Camille, une des parties plus sauvage.

Je vous envoie à Clara, à Broc et à vous des courriers sur les combats de Camille pour sauvegarder sa maison et son jardin. Car, je trouve qu'elle a réagi généreusement en offrant aux autres du théâtre, de la musique, de la photographie, nous réunissant chez elle autour de ses passions. Ce partage c'est génial!

Que l'expérience de Camille vous donne du courage !

Bises Amicales

904McSteph.jpg

de Marielle à BroC - 22 juin 10

Très cher ami Broc,

Après un accident de vie, Camille, a dû une première fois se battre pour garder sa belle maison et son immense jardin merveilleux.
Finalement, lorsque tout semblait se débloquer et se calmer, elle apprend qu'on va construire une autoroute. Elle devait passer par son jardin, au bout de son jardin!

Elle s'est d'abord dit je vais partir et la vendre* mais ses amis étaient sur Arles, sa maison + jardin étaient sa griffe, son âme. Donc, elle s'est battue une deuxième fois, et elle a eu gain de cause au de 3/4 ans.
En se regroupant, en étant dans plusieurs associations contre cette autoroute, être plusieurs et agir, c'est une force. Et ils ont gagné. Ouf

Sur la photographie c'est une sculpture de Christian qui annonce le début de son atelier.

Bisous associés

* mais sa maison n'avait plus aucune valeur

903McBroc.jpg

27/09/2010

de Marielle à BroC - 21 juin 10

Bonsoir Broc, très cher artiste

La boîte aux rêves de Camille :
toute une histoire!

Il y a très peu de temps que le numéro 12 fut imposé sur la boîte. Avant, “L'embellie” n'avait pas de nom de rue et pas de numéro.
C'était “L'embellie” un point c'est tout juste. Ça nous faisait rêver et c'était aussi simple à trouver, comme endroit.

On a imposé à Camille cette vilaine plaque bleue avec ce numéro, en ne lui distribuant plus les courriers, en lui faisant du chantage donc.

T'inquiète, Christian et elle vont trouver une solution pour l'arranger…

douze bisous pour Broc

902McBroc.jpg

de Marielle à Clara - 21 juin 10

Très chère Clara, ma lumière préférée,

Je pense que le jardin de Camille te plairait beaucoup. Car, il y a des parties laissées presque à l'état sauvage, d'autres beaucoup plus organisées. Il y a dans ce jardin beaucoup de paix, d'harmonie.
Rien ne laisse transparaître la détresse et les luttes de la propriétaire pour sauvegarder sa maison et son jardin.

Sur la photographie, c'est l'entrée, le chemin des voitures. C'est aussi le fond du jardin.
J'adore entrer à pied, par ce côté pour me laisser envahir par la beauté de ce lieu.

Bise de lumière et de verdure

901McClara.jpg

de Marielle à Stéphanie - 21 juin 10

Très chère Stéphanie,

Sentiment d'amertume,

car voici ce que m'a confié Camille :
« Se bagarrer, ça fait partie de la vie, mais tout le temps perdre, non, ce n'est pas juste »…
… « Ça s'est plutôt bien terminé, mais bon »…

De la période où Camille a dû coup sur coup, se battre pour conserver sa maison, elle en garde des souvenirs très douloureux. Heureusement, maintenant à “L'embellie” elle y vit bien, et accueille ses amis de manières formidables, qu'est-ce qu'on y est bien. Ce lieu respire le bonheur.

Stéphanie ne vous décourager pas. Que l'expérience de Camille vous donne de la force.
Je vous embrasse

900McSteph.jpg

26/09/2010

de Marielle à Stéphanie - 21 juin 10

Très chère Stéphanie,

Si un jour, vous venez à Arles, je vous accompagnerai à Trinquetaille de l'autre côté de la rive. La vue y est aussi magnifique.
Lorsque l'an dernier, Broc est venu c'était encore en restauration et on n'avait plus aucun accès.

Depuis mon installation à Arles en 2003 été, août exactement, ces lions, plutôt ceux de Trinquetaille me fascinent. En plus, il y a une promenade  qui nous conduit à Fourques et ainsi à pied on change de département et on se trouve dans le Gard.

Je vous embrasse et bonnes vacances

899McSteph.jpg

de Marielle à Clara - 21 juin 10

Très chère douce Clara,

Nombreux sont ceux qui graffitent l'architecture de pierre du pont des lions (il y a les mêmes lions sur l'autre rive à Trinquetaille).

Remarque, le bout, tout petit de l'architecture du nouveau collège (sur la photo).

Les collégiens vont avoir droit à quelques arbres grâce à ce monument historique du pont des lions car les architectes n'ont pas eu le droit de démolir un mur appartenant au pont, ouf pour eux!

Quant à moi, la salle qui m'est attribuée donnera sur les lions et lorsque je serai un peu découragée mon regard, mes pensées iront pour Guy Debord et pour le projet de Broc. Ça me donnera de l'énergie

Bisous avec de l'air et du vent

898McClara.jpg

de Marielle à BroC - 21 juin 10

Très cher Broc,

La fin de ton projet approche…

Me voici en train d'écrire ce courrier du lieu de pique-nique de Guy Debort.
Je sais que toi tu écris tous les courriers d'Ho Ho in situ, moi c'est la 1re fois, il était grand temps!

Donc, voici un peu d'histoire : (c'est écrit sur le panneau en bas avant de monter les marches) -
« Ligne ferrovière PLM Arles Lunel mise en service en 1868.
Lions sculptés par Pierre Louis Rouillard (1820-1881)
Ce pont dit “des Lions” a été détruit par les bombardements le 6/8/1944 qui ont disjoints les 4 parties architecturales des œuvres sculptées. »
La plaque explicative a été posée le dimanche 16 novembre 2008.

Bisous historiques

897McBroc.jpg