24/10/2009

Les matelas

C'est le doyen qui m'a dit que les 2 matelas n'avaient pas été pris par les encombrants qui étaient passé la veille.

Je les ai reculé pour faciliter l'accès à la boîte aux lettres.

Je cherche une décharge ; le doyen ne sait pas.

Je me suis présenté comme "l'artiste à la boîte aux lettres sur une piquet" à la dame aux cheveux noirs prêt du nouvel arrêt de bus. Elle ne sait pas grand'chose, prudente. Sauf que le parc à conteneur (et non la décharge!) est à Grâce-Hollogne sur la route qui descend vers Liège.

111matelas1

112matelas2

Les commentaires sont fermés.