02/01/2010

re-bardaf évidement

Il aura fallu moins de 3 semaines pour que le saule, déséquilibré par la perte de sa première branche maîtresse ne se déchire à nouveau.

Bien que prévisible cela reste surprenant, blessant.

Cette fois, il ne reste plus grand chose de ce vieil habitant.
Le peuplier se retrouve encore un peu plus seul.

297saule1

298saule2 299saule3

Les commentaires sont fermés.