12/09/2010

le printemps dans les jardins

Voici un autre jardin bien accueillant.
Demain c'est le 21 juin et le printemps !

876jardin2.jpg

Le printemps est aussi dans les cœur (2)

L'accueil s'est encore affiné.
La nappe est plus joliment disposée et le bouquet de fleurs est directement sur la table.

Merci Madame ! Cela donne envie de s'y arrêter.

875jardin.jpg


 

11/09/2010

espace vide

Là, au milieu de ces arbres en pleine forme, se tenait une maison avec des habitants.
Maintenant, ça ressemble à un petit parc, de la dimension d'un jardin.

Juste derrière, dans le dos du photographe, se trouve la maison vide dont l'entrée est rebouchée par la végétation.
Contraste entre présence et absence du bâtiment, entre rebouché et évidé.

874evide.jpg

espace plein

Là, derrière la végétation, il y a la porte d'entrée de la maison.
Là, à la place des débordements de la haie et l'étalement de l'arbre, il y avait l'entrée du jardinet et l'accès à la porte.

Faut-il préciser que la maison est vide d'habitants?

873referme.jpg

10/09/2010

Fontaine, terre de vacances ?

Coquelicots, champs mûrs, étendues, chaleur
Si, si, Fontaine pourrait être une belle terre de vacances !

 

871vacances.jpg

 

20 juin 10

Le ciel est lourd aujourd'hui. Il y a pourtant un air de vacances dans le paysage.
Demain c'est le solstice d'été et la fin annoncée de ce projet NPAI… je me sens bizarre.

Je ne sais pas comment clôturer. Ais-je seulement envie de clôturer et fermer ce projet?
Rien n'est fini ici à Fontaine ; le processus est si lent, si lent.
Le courrier arrive toujours de façon continue et Marielle a annoncé sa présentation de l'histoire de son amie Camille, luttant pour sa maison.
Il y a aussi le fait que j'ai mis un peu de mes racines ici, avec un an de passage, de rencontres et de promenades ; un an de réflexion aussi.

Mais quoi, il s'agit quand même d'un appel d'art postal, il faut que je le referme et pense à ce que je veux envoyer comme trace-documentation aux participants.
Et terminer un projet est une tâche importante, délicate, à ne pas négliger.

870nuages20juin.jpg

872nuages20juin.jpg

 

absence

Après une absence un peu longue (oups!), je reprends le fil de ce blogue.

Comme point de retour, ce paysage entre absence et solitude.
Le peuplier, seul et vertical, avec à son pied l'aubette abandonnée, vidée de son indicateur d'arrêt mais où, pourtant, se renouvelle toujours le panneau publicitaire.
La publicité et le commerce auront-ils définitivement raison de Fontaine, ses paysages et ses habitants?

 

869absence.jpg