04/10/2010

de Marielle à Clara - 25 juin 10

Très chère douce Âmie, Clara,

Ainsi s'achève les correspondances envoyées à Fontaine. Or, il est certain que ce n'est pas ton dernier combat pour panser les humains en souffrance et en lutte dans ce vaste monde qui marche sur la tête.

Alors, je suis sûre que nous allons nous retrouver dans d'autres lieux pour essayer de leur faire un peu retrouver l'harmonie, la paix et l'humanité.

C'était vraiment une belle énergie de faire un bout de chemin avec toi et de partager nos idées, nos idéaux, nos… et tout et tout… Je me sens plus accomplie* spirituellement. Merci grande sœur. (*enfin un peu plus)

C'est un beau projet artistique.
Reste tout le travail de liens sociaux à tisser réellement. Et, je pense que ça va se faire, petit à petit.

Je t'embrasse tendrement
A bientôt gardons contact

Photo : le jardin de Camille

910McClara.jpg

de Marielle à BroC - 25 juin 10

Très cher ami, Broc,
compagnon de courriers artistiques fictifs,

Voilà, c'est fini, ou cette période d'action postale se finit.
Restent le blog à compléter tout doucement, et, une ou des expositions à organiser pour donner à voir cet art postal, tout doucement aussi…

Sur Arles, peut-être deux possibilités :

  1. Le jardin de Camille!
  2. Je t'en ai parlé au téléphone, dans les locaux d'une assos d'éditions

Peut-être, peut-être…
Pour le moment rien de sûr…
Et toi, de ton côté, tout doucement ?…

Promesse de donner le nom du photographe ayant travailler sur la démolition des logements sociaux des banlieues : Mathieu Pernot. Il a aussi créé un travail photo autour des gens du voyage sédentarisés à Arles, redécouvrant un camp de concentration en Camargue*… Et l'horreur qui va avec…
Ses œuvres sont toujours très dérangeantes nous faisant prendre conscience de choses douloureuses. On lui fait souvent cette remarque : OK, c'est de l'artistique mais que faites-vous pour ces personnes?

Réponse de M. Pernot : Je suis artiste je passe des messages photos. Les engagements associatifs pour aider je les fait discrètement.

Comme Pernot, pour Fontaine s'engager discrètement auprès des habitants, c'est autre chose, ça doit peut-être se faire mais ce n'est pas de l'artistique

Bon courage pour la suite
Je t'embrasse à tantôt Bonnes rencontres maintenant avec les habitants d'HoHo Peut-être si le temps, le cœur t'en dit.

*pour gitants déportés de toute la France (à Saliers)

Sculpture de Christian dans le jardin de Camille (photo)

909McBroc.jpg

de Marielle à Stéphanie - 25 juin 10

Bonsoir chère Stéphanie,

Voilà, le projet de Broc avec ses Boîtes aux Rêves s'arrête là. J'ai même grignoté sur la date limite tant cette aventure artistique et humaine m'a interpellée.

Arrive, donc, le temps de se quitter…
Bof, ces moments là, je ne les aime pas beaucoup…
Mais il y a toujours une fin à tout.

C'était très sympathique de s'écrire. Et, si par moment vous avez des coups de cœur en + ou en – n'hésitez pas à reprendre votre plume. Je serai ravie d'avoir de vos nouvelles.

Apprenant qu'un pique-nique du collectif Hors-Zones se prépare à Ho-Ho, je vous le souhaite le plus chaleureux possible.
Et puis, je suis sûre que Broc ne vous laissera pas tomber comme ça et qu'il va continuer de rencontrer les habitants de Fontaine. Alors, soyez forte, continuez de résister, regroupez-vous.

Avec toute mon affection et mon amitié.
Je vous embrasse très fort.

Photo : Maison de Camille, Arles

908McSteph.jpg