26/07/2010

de Marielle à Stéphanie - 5 mai 10

Chère copine, Stéphanie,

Voici une photographie sur le terrain d'Hedy et Marie-Jo, où se trouve cette cuisine d'été, à la Baume près d'Aspres sur Büech, dans les Hautes Alpes.

Est-ce que ça vous plairait de pouvoir vivre en plein air pour faire votre cuisine ? Etre en accord avec la nature, ce n'est pas mal, non ? Et puis, il n'y a pas que la cuisine, il y a les douches dehors, en bois, aussi. Il y a aussi un petit jardin bio, du bois de chauffage à couper et une scène pour accueillir des spectacles. D'ailleurs, lorsque je suis partie, se préparait une Teuf avec des musiciens, organisée par les plus grandes des filles de mes amis.

Cet endroit est une aire naturelle de camping (les seuls campings que j'aime vraiment) ; c'est aussi un lieu accueillant des camps pour adolescents en rupture, de temps en temps, et le le grand jardin de la maison c'est aussi le grand jardin de la maison en dur.

Je vous embrasse tenez bon Prenez soin de vous

 

815McSteph.jpg

 

25/07/2010

de Broc à Marielle - 2 mai 10

Un peu comme moi, cette carte où s'empile timbres, adresses, boîtes aux lettres, neiges et pensées.

Oui, beuacoup de pensées,
Parfois jusqu'à l'insomnie.
Alors le corps se rappelle à moi, épuisé
Et je n'ai pas résorbé mon retard, mes tâches, mes questions et mes envies.

Plus tard viendra demain.

Vivement le 17 juin !

Bisous doux

814BrocR.jpg

de Stéphanie à Marielle - 2 mai 10

Marielle,

je n'ai presque plus de voix à cause de la fatigue. Clara, que j'ai parfois difficile à suivre, me dit que c'est peut-être à cause des énergies du Wésak qui affluent…
Ah, bon !

Que j'aime cette petite maison blottie sous la haie et la neige…

Je t'embrasse

813StephR.jpg

24/07/2010

de Marielle à Clara - 30 avril 10

Réponse à Fontaine du 15 avril 2010

Ma chère sœur d'âme

Bonsoir,

Je pense que tu ne dois pas douter de ton aide première « être présente, disponible, à l'écoute, offrir une place à l'autre, à ce qu'il est, le droit à l'existence et à l'expression » pour les habitants de HoHo.

Car, même si c'est une toute petite présence, déjà, elle se multiplie par trois. Et encore plus, avec tous les correspondants qui envoient des courriers postaux vers fontaine.

Et puis, le blogue permet à de nombreuses personnes de visiter ce projet et de prendre conscience de l'horreur, de l'accablement vécus par les habitants d'ici.

Plusieurs gouttes d'eau qui peuvent devenir un océan de soutien.

Je t'embrasse

Destinataire derrière merci Facteurs

810McClara.jpg

23/07/2010

de Marielle à Stéphanie - 28 avril 10

Chère copine, Stéphanie,

Voici la réponse n° 2 à votre courrier du 15/4.

C'est vrai, notre environnement est déstructuré, les urgences humaines sont occultées.
On court peut-être à la catastrophe, si on ne réagit pas, comme vous l'écrivez. Mais, je crois qu'on peut adoucir l'avenir, en changeant chacun un peu nos habitudes. Regardez comment un tout petit grain de sable naturel, le volcan islandais, Eyjafjöll, a bloqué le commerce néolibéral par avions !

Si chacun de nous refuse des petites choses idiotes de ce système, ça va faire beaucoup de grains de sable…

Je suis en train de me renseigner pour changer de banque me tournant vers une banque coopérative éthique.

Je vous embrasse.

Nice cours Saleya. Marché aux Fleurs

809McSteph.jpg

22/07/2010

de Marielle à Stéphanie - 26 avril 10

Chère Stéphanie, Bon dimanche !

n° 1 Réponse au courrier du 15/4

Très heureuse de vous savoir encouragée par mes envois de chaque semaine.
Quant à mon engagement perpétuel, comme j'aimerais qu'il soit régulier, tous les jours dans mes actes quotidiens !
Car, c'est assez facile d'écrire des idées belles, saines et généreuses, pleines de fraternités. Or, dans la réalité, ce n'est pas toujours ça…

Par exp : Hier, il y avait des soldes et j'ai acheté des vêtements alors que je n'en ai pas besoin. Certes, c'est le printemps, besoin de changer de peau, de se faire du bien à l'extérieur, même si la vraie beauté vient de l'intérieur. Ou encore, je ne suis pas tout à fait OK avec le tri sélectif bien sûr j'en fais un peu, mais pas autant que Broc…
Bon d'accord, je vis sans télé, sans téléphone portable, sans internet (à la maison) et j'essaie de me nourrir avec des produits équitables, provenant localement.

Je vous embrasse
Bisou

Marché aux fleurs Vieux Nice 2010
Fleurs pour Stéphanie !
Prenez soin de vous, bon printemps !

Merci Facteurs !

808McSteph.jpg

de Marielle à BroC - 26 avril 10

Très cher ami,

Réponse à la carte du 15/4 et du 18/4

Super, j'avais un peu compris avant que tu me l'expliques « l'énergie émotionnelle » dont tu parlais… oui, très importants « les élans sourds et pulsants » « être engagé dans tes actes à Fontaine et ailleurs. »

Tu parlais d'un film surréaliste, ici aussi…
Hier, j'étais à la librairie « Acte Sud », pour commander un livre et en acheter deux : éd. Textuel : « Le capitalisme est-il indépassable » C. Durand et  « Les années 70, un âge d'or des luttes ? » L. Mathieu.
Et, je tombe sur un livre sur l'amitié entre deux artistes. Figures-toi que dans les années 80; Guy Debord habitait Arles et était ami avec le peintre qui a son atelier dans mon quartier, qui est aussi un copain, généreux et engagé. C'est le seul aussi qui m'a permis d'exposer du Mail Art ici. (dans un contexte de revendications.)

Ce livre le l'acheterai dès que je peux. (d'avord lire les autres)

ET LE COPAIN ARTISTE ARLÉSIEN NE M'EN A JAMAIS PARLÉ !

Super les boules de rêves sont bien arrivées.

Bisous surréalistes

Photo Boîte aux rêves de Baijols (Var)

---

RESISTONS
NOUS SOMMES RESPONSABLES DE NOS ACTES

 

807McBroc.jpg

 

21/07/2010

de Marielle à Stéphanie - 25 avril 10

Chère Stéphanie,
Bonjour,

Ces derniers temps, j'ai passé de très nombreuses heures, au boulot, sur internet (jamais sans une pierre de Tourmaline noire entre l'écran et moi : même si les collègues me prennent pour une folle…). (Elle enlève, absorbe, les ondes magnétiques).
Et, maintenant, c'est devenu un rituel, après les corvées administratives, vient le plaisir de consulter le blog de Broc.

Et, donc, j'ai pu lire la réponse à l'ancien amoureux, de votre jeunesse. Ça fait un peu voyeuse de lire vos souvenirs… Mais bon, c'est attendrissant. Alors, comme ça, cet amoureux est poête… Vous avez dû vivre des moments intenses, lorsque votre ami vous faisait partager ses hésitations avec les mots, son engagement poétique, et, enfin, l'accouchement de ses textes. Tout ça, c'est magique, ce partage. Magnifique! Mais… Mais… Mais…

Arles, Manègeà côté de la Bourse du Travail et de l'office du Tourisme.

806McSteph6.jpg

---

Mais, vous, Stéphanie, vous buviez ses paroles. Vous le souteniez dans sa création, dans les tâches du quotidien aussi (ménage, achats de nourriture…). Et puis, ses petites remarques un peu ironiques sur les femmes furent amusantes, au début, et, à la longue, très blessantes. Alors, ce fut très apaisant de ne plus envisager une vie commune et d'aller voir ailleurs si l'herbe, si l'air n'était pas meilleurs. Il n'avait rien compris à votre envie d'écrire vous aussi… Et même si ce n'est pas tout à fait comme ça que votre relation avec cet homme s'est passée, c'est ce que vous avez imaginé et pu anticiper face à ses comportements. E, malgré votre jeune âge, vous étiez lucide de l'évolution possible de cette relation. Alors, vous avez suspendu cette relation, la laissant inachevée pour ne conserver que le meilleur d'une rencontre… et pouvoir, par la suite, la rêver.

Et, aujourd'hui, longtemps après, il vous a retrouvée, vous a écrit. Vous lui avez répondu. Le dialogue est-il vraiment renoué, vous a-t-il écrit de nouveau?

Pensez-vous que l'amour, ce beau sentiment est au rendez-vous, renait-il de ses cendres?

Paris, Manège, à côté de la Halle St-Pierre, Montmartre, c'est celui du film d'Amélie Poulain. XVIIIe arr.

805McSteph5.jpg

---

Pour ma part, quand une histoire de cœur est finie, je ne cherche pas à lui donner une nouvelle chance, même si je peux garder de l'affection pour la personne, ou de bons souvenirs. C'est fini, c'est fini, voilà.
Or, chacun fait comme il le veut, ou comme il le peut. Je ne suis pas en train de vous donner des conseils. Juste, partageons entre nous, nos expériences de femmes, ça se fait souvent entre filles, en toute confiance. Car, nous nous connaissons de mieux en mieux… Alors… Copine, confidence pour confidence, je suis, souvent, tombée amoureuse, comme vous, d'hommes artistes. E, j'adore ça. Car, c'est un bel échange, c'est très porteur d'espoir et de création. Je pense que l'amour intellectuel et physique propulse la vie comme une force créatrice.
Or, il faut être vigilant… Ce n'est pas facile d'être deux engagés dans la création. Il faut éviter la fusion, l'étouffement, les rivalités. Il faut respecter l'évolution de chacun, le rythme de chaun… Il faut répartir les tâches très banales du quotidien. Le merveilleux peut facilement tourner au cauchemar, si tout cela n'est pas respecté.

Et puis, il ne faut pas se leurrer, quand on crée on a besoin de solitude ; alors, être en couple, ce n'est vraiment pas facile…

Arles. Manège à côtéde l'office du Tourisme.

804McSteph4.jpg

---

 

Et, j'avoue que chaque fois qu'une relation d'amour s'installe dans ma vie, je me débrouille pour ne pas vivre totalement en couple (appartements séparés, souvent). Ce n'est pas mal comme solution…
Et, puis, pour arriver à créer tout en travaillant pour subvenir aux besoins matériels pour être indépendante, j'ai fait le choix de ne pas avoir d'enfant… On porte un drôle de regard sur toi… mais, une femme n'a pas besoin d'enfant pour être femme, non ? C'est un choix comme un autre. Ça ne m'a jamais posé de problème et ça ne veut pas dire que je n'aime pas les enfants.

Il y a eu juste un petit passage difficile à la mort de mon père où tut sens qu'après toi, c'est le vide parce qu'il n'y a pas d'enfant qui prolonge la vie et la fait perdurer… Tu cohabites un peu avec la mort… Mais, comme, pour ne pas mourir, tu es engagée dans une modeste création, tu crées autrement la vie. Voilà, c'est compliqué et simple à la fois.

Je pense que vous comprenez…

Au fait, vous n'avez pas envie d'utiliser votre vieille machine à écrire pour inventer de nouveau, des poèmes ?

Je vous embrasse.

803McSteph3.jpg

801McSteph1.jpg802McSteph2.jpg

20/07/2010

de Marielle à BroC - 22 avril 10

Surréaliste, dis-tu,

Très cher ami, Broc,

Surréaliste, l'Hôtel des Postes en double (sur la photo) (ma mère — à plein temps — et moi — juste l'été — avons travaillé à Nice ici au télégraphe téléphone, main parrain aussi a distribué les télégrammes à vélo et en mobylette

Surréaliste Fontaine et ce que tu as trouvé au 117… Peut-être est-ce un grand plaisantin? Ou quelqu'un qui s'est pris au jeu, à ton jeu? Ou est-ce un enfant avec son amusement personnel, ou, alors, le petit, t'a pisté et fait un peu comme toi?… Mystère… Quant à la sonnerie du réveil… C'est drôle mais pas tant que ça, lorsqu'on est dans l'esprit surréaliste, il ne peut arriver que des choses étranges

Surréaliste, un ciel sans avion, un pays sans beaucoup de train…

Surréaliste aux infos, on ne nous parle pas des habitants près du volcan en Islande… 4 jours sans rien
Enfin : ce soir dans une émission en dehors des informations sur France Inter, on nous explique qu'on a évacué des fermes, qu'on abat des animaux intoxiqués, que certaines bêtes meurent de faim, qu'on a évacué des enfants dans des écoles (l'info à duré 5 minutes et c'est tout)

800McBroc.jpg

de Marielle à Stéphanie - 22 avril 10

Ma chère Stéphanie,

Voici une grande quantité de paires de sabots pour mettre au bas du volcan, et pour mettre devant les cendres de votre cheminée/maison ou maison/cheminée (lol !).

On ne sait jamais des fois que le Père-Noël décide de s'arrêter chez vous, tous les mois !
D'ailleurs, ça serait formidable. On dira qu'il oublie toujours ses lunettes et étant très vieux, le Père-Noël voit mal, alors, on dira qu'il accroche souvent des glaciers provoquant des éruptions, juste pour faire du bien aux oreilles des habitants d'Horion-Hozémont. C'est le plus beau des cadeaux ! On dira qu'il n'y aura plus des commerces et voyages aériens inutiles.
On dira des choses utiles aux infos sur la vraie souffrance des gens (par exemples SDF, maladies, prison…) et non sur la petite errance des nauffragés d'aéroports.

Les poupées accrochées au parasol sont pour vos enfants. Je vous embrasse.

Photo : Rue de Nice-Centre près de la Prom Avril 2010

799McSteph.jpg

de Marielle à Clara - 22 avril 10

Cloués au sol, les avions !
« Apprenons à être solidaire sur le navire TERRE. » comme tu dis.

Le Vent vers ma grande sœur

Très chère Âmie,

« Dans la vie, il y a des cactus. »
Heureusement les cactus ne sont pas toujours les mêmes ! Je suis heureuse de savoir que les avions ne volent plus sur Fontaine. Vive le silence pour les habitants de Ho-Ho ! La décroissance peut être une réalité. Vive ce volcan qui paralyse le trafic aérien !

Cependant, on ne nous parle pas, si dans sont pays, il fait des dégâts autre que l'arrêt des vols aériens. J'espère qu'il n'y a pas des humains morts… On nous parle du commerce (profit) et les personnes, non ?

Bisous silencieux et harmonieux

Photo : Nice le marché aux Fleur vieux Nice

---

[clou]é au sol

798McClara.jpg

19/07/2010

de Marielle à Clara - 20 avril 10

Très chère amie,

La vie continue, le printemps est de retour, avec ses caprices. Ici, à Nice, sur la Promenade des Anglais, ce jour-là du soleil ; les personnes se baignaient. Le lendemain la pluie, le vent, le froid étaient au rendez-vous.

Oui, nous sommes tous en sursis.
Oui, la vie est faite de choix et de contraintes.
Mais, si on proposait le choix aux habitants de Fontaine d'habiter à HoHo ou sur la Côte d'Azur à Nice au soleil, dans une belle villa que choisiraient-ils?

La vie continue ici et ailleurs.

Bisous de Printemps

797McClara.jpg

de Marielle à BroC - 20 avril 10

Très cher Broc,

Merci pour l'excellente nouvelle du 6/4/10, la voisine du doyen est arrivée à partir de ce lieu, qu'elle n'appréciait pas pour du meilleur. Bien sûr, comme tu l'écris, pour Fontaine, c'est une maison de plus qui va se vider…

Souhaitons-lui bonne chance pour repartir vers une habitation meilleure et plus spatieuse avec des transports en commun, sans le bruit des avions.

Pour elle, pour lui donner toute l'énergie pour préparer les caisses du déménagement, cet abri du Tram de Nice (Opéra-Vieille-ville).
Ben a mis une de ses phrases à chaque arrêt. Ici, « Repartir à zéro », juste pour elle.

Bisous

796McBroc.jpg

18/07/2010

de Marielle à Stéphanie - 19 avril 10

Très chère Stéphanie,

(Réponses aux cartes du 15/3 et du 7/4/10)

Oui, oui du soleil dehors et dedans!
Vive le printemps (:   :)   (:
Les oiseaux et les grenouilles reviennent ici, youpi!

C'est incroyable à Fontaine!…
Vous m'avez fait découvrir un monde parallèle, celui des elfes, lutins et fées…
Incroyables ces petits êtres merveilleux!
Leurs présences donnent quelques petites touches joyeuses dans ce monde odieux…

Stéphanie n'en voulez pas trop aux lutins pompiers en croyant qu'ils n'ont rien "fée" pour arrêter le feu… Ils m'ont écrit en disant qu'ils ont essayé de sauver votre maison mais un seul petit camion n'a pas suffit. Ils en sont malheureux.
Alors les lutins pour vous consoler et vous rendre heureuse vous révèlent leur présence.

Bious magiques

---

Chers élus
choyez votre population sans des laissés-pour-compte.

Amis

795McSteph.jpg

10/07/2010

de Stéphanie à Marielle - 18 avril 10

Ma chère Marielle, je n'en reviens pas !
Le Père Noël s'est arrêté chez moi…

Heureusement que Julien m'a avertie, sinon je ne serais peut-être pas revenue ! En plein mois d'avril !? Venant de chez lui, au Pöle Nord, il a accroché un glacier islandais et déclenché une éruption… Dans quel état il est ! (il va bien avec ma maison, lol !) Il s'en veut, pour les conséquences sur les avions, et le reste. Bien sûr, je n'ai pas conscience de tous ce dont il doit tenir compte, mais je lui ai quand même dit que c'était un extraordinaire cadeau pour Fontaine et ses habitants !

Je n'en reviens pas ! Sacré Père Noël !

---

3 jours et 3 nuits sans avion…
j'ai l'impression d'être dans un rêve :)

Pourtant, cette carte ne voyage-t-elle pas en avion ?

793Steph