14/06/2010

de Clara à Marielle - 22 mars 10

Ma chère petite sœur Marielle,

Comme tu as raison d'adhérer au point de vente solidaire et coopératif.
Dans mon travail dans les classes primaires, je vois que les enfants peuvent être avides d'entraide et de coopération et que cela ne leur est ni étrange ni compliqué.
Simplement, cela ne fait presque jamais partie du programme… Quel dommage, quelles conséquences!

Voici pour la 3e et dernière fois cet avion sur Fontaine en route vers une ultime escale à Griffeuille

Je t'embrasse

721Clara

de Stéphanie à Marielle - 22 mars 10

Bonjour très chère Marielle,

Même ici et récentes, certaines ruines prennent des allures théâtrales.

L'Antiquité fut elle aussi décadente.

Ce qui me semble horrible et dramatique, ce sont le manque d'écoute et de respect.

Cela est, aujourd'hu, plus difficile à réparer qu'une maison…

Bien à toi

Merci facteurs pour le service offert!

720Steph

de Broc à Marielle - 22 mars 10

Bonjour très chère amie,

"La Palestine chacun la porte…"

Praline Gay Para à raison et cela est vrai jusqu'ici! Voici 2 exemples :

* Au pied de la tour de contrôle de l'aéroport, un camion Carmel attend. Carmel est une marque de produits frais (fruits, fleurs,…) en provenance d'Israël. Juste en face, les installations "Lachs", leur filiale de transport, ici à l'aéroport de Bierset…

* La banque belge Dexia à retiré ses engagements de financer la constructioin de nouvelles infrastructures industrielles fin 2009 après avoir constaté qu'il s'agissait de chantiers dans les territoires palestiniens occupés…

La Palestine je la porte aussi dans mes choix de consommateurs!

719Broc

13/06/2010

de PaF à Clara - 22 mars 10

! FRAGILE !
BOUFFEE D'AIR PUR !

KIT "AIR PUR" MODÈLE DÉPOSÉ

EN COMPLÉMENT DES MINIPLANTS

un combat de pleins droits

AirSpeed

Le pouvoir de choisir
ANIMA MUNDI

This product is intended as a packaging product only.
Please reuse or dipose of properly.
Do not use as a pillow, toy or floatation device.
CAUTION: Keep away from small children.

---

SYMPA

MERCI FACTEUR !

717PafClaraR

718PafClaraV

de Marielle à Clara - 20 mars 10

Réponse à ton courrier du 10/3 "L'hiver perdure…"

à toi aussi
Pensées lumineuses

Vues de ma fenêtre

RàS. tout est dit sur ces photographies collées au double faces rien à l'intérieur

715McClaraR
 716McClaraV

10/06/2010

de PaF à BroC - 18 mars 10

713PafBrocR

 

 

714PafBrocV

de PaF à Stéphanie - 18 mars 10

Chère Stéphanie,
Voici les coordonnées d'un Collectif qui pourrait t'aider…

courage! Voici le printemps!

Prends Soin de toi!

Contact : Christine !
^

[RWLP]

711PafStephR

712PafStephV

de PaF à Clara - 18 mars 10

709PafClaraR

710PafClaraV

09/06/2010

de Marielle à Stéphanie - 18 mars 10

Chère Stéphanie, Bonjour,

Youpi! Aujourd'hui sont arrivés quatre courriers de Fontaine, datant du 14/1, du 3/3, du 10/3 et du 15/3.
Youpi, en plus, certains m'attendaient à la BP, et, d'autres dans la boîte aux lettres de la maison, mêlés à des courriers de réexpédition. Vive les êtres humains, non les vilaines machines!

Bien sûr, votre maison n'est plus une habitation, encore moins un abri. C'est une ruine moderne.
Cependant, cela reste un paysage. (Selon la définition du dictionnaire : étendue de terre qui s'offre à la vue. Une telle étendue, caractérisée par son apect. Ex. : paysage montagneux, urbain…)

Connaissez-vous les délicieuses peintures de Hubert Robert (XVIIIe s.) où ses vues de ruines se trouvent dans des paysages avec des scènes familières.
Cependant ce sont des ruines nobles de l'Antiquité

Je vous embrasse

P.S : Bien sûr, les ruines de Fontaine sont horribles et dramatiques.

Photo : Paris février 2010. Une des rares journées sans flocons de Neige.

708McSteph

08/06/2010

de Marielle à BroC - 17 mars 10

Cher Ami, Broc

"Eclats de mémoire" <- (titre de l'introduction)

[…] "ceux qui ont perdu la clé de la maison qu'ils avaient attachée autour du cou lors de leur départ forcé, pensant revenir quelques jours plus tard, n'ont plus que des images à transmettre.
Ces lmages, ils les dessinent avec des mots, des récits, des chansons, de la musique, de la poésie.

Et comme pour ne pas oublier leur lien avec la terre, en bons fils de paysans fidèles à leur héritage, ils cultivent dans les quelques centimètres carrés d'une courette ou d'un bidon d'huile des jardins de rêve, même quand ils ne sont habités que par un pied de vigne ou par une plante grasse […]"

Contes Populaire de Palestine traduit et racontés par Praline Gay Para (Babel éd.)

La conclusion se trouve sur la photo

Jardin d'Aubervilliers. Jardin ouvrier - février 2010

---

qui se souvient?
le paysage? les humains?

"La Palestine, chacun la porte sur lui, où qu'il aille et la raconte, la revendique, la rêve, à sa manière."
Praline Gay Para

707McBroc

de Marielle à Clara - 17 mars 10

un courrier qui semble avoir fait une escapade par 6140 Fontaine-L'Evêque et/ou 6567 Fontaine-Valmont… ;)

Chère Clara,

Mon pays n'est pas sage et va mal. Nous marchons sur la tête!
Où est l'entraide?

Or, ma ville est assez sage et vas assez bien.
Ici, dans le quartier populaire de Griffeuille, nous avons Solid'Arles, un point de vente solidaire et coopératif, qui met en liaison directe paysans locaux et consommateurs. Et, le prix des légumes est en fonction des revenus des acheteurs. Donc, des prix réduits pour les plus pauvres, et, pour ceux qui ont de meilleurs salaires les prix sont un peu plus chers. Voilà, qui est juste! En plus, il y a des animations de quartier, et un festival de la soupe. YOUPI! Et bien sûr, je suis adhérente c'est trop bien.

Bisous Solidaires

Photo : Paris Février 2010

705McClaraR

706McClaraV

04/06/2010

de Broc à Marielle - 10-15 mars 10

me 10 mars
Aéroport de Bierset,

J'attends dans ma voiture, à côté d'autres photographes, qu'un avion décolle.
Attentes, suspension du temps.

A 1 km, je suis du coin de l'œil l'activité de remplissage d'un gros quadrimoteurs.
Les conteneurs sont déposés sur le tarmac puis amenés dans l'avion. Je vois juste leur arrivée et leur départ.

Les buses ont ici un terrain de chasse privilégié.

Bisous

---

lu 15 mars

Très chère amie,

Entre mon emploi du temps, mon engagement émotionnel et la météo toujours voisine des 0°C, je me sens étrangement calme alors que je suis en réalité submergé par les tâches pressantes.

Ta présence continue dans NPAI est un superbe moteur,
Merci

701Broc1

702Broc2 703Broc3

03/06/2010

de Clara à Marielle - 10-15 mars 10

me 10/03

Ma chère Marielle,

L'hiver perdure au-delà de la neige;
le froid, l'humidité, l'homogénéité de la lumière…
Le silence aussi, même si, on sent déjà (enfin) l'humus de la terre et que les oiseaux appellent le printemps de leurs champs épars.

Suspension & brouillard.
RÀS     tout est déjà dit.

Lumineuses pensées

---

lu 15/03

Quelle est donc cette force, à l'intérieur des personnes, qui les poussent à rester?
Que veut-elle exprimer?
Quelle profondeur ont nos racines?
Que signifie pour un être humain de se sentir déraciné?
Y a-t-il une nuance entre se sentir et être déraciné?

698Clara1

699Clara2 700Clara3

02/06/2010

de Stéphanie à Marielle - 10-15 mars 10

10 mars 2010

Nous voulons rester à Fontaine!

Donnez-nous un cadre de vie agréable et serein!

Chers élus,
choyez votre population
sans laissés pour compte!

---

15/03/10

A Fontaine,
derrière la cabine téléphonique,
dans un jardinet abandonné par les humains,
j'ai pu observer la présence d'elfes et de lutins…

Bisous magiques

696Steph2

695Steph1 697Steph3

31/05/2010

de Marielle à BroC - 15 mars 10

Cher Ami,

“Si le pays est sage, les humains pourraient s'en inspirer!” écris-tu.

“Ils quittent un à un le pays […]
POURTANT QUE LA MONTAGNE EST BELLE,
comment peut-on s'imaginer qu'en voyant un vol d'hirondelles, l'automne vient d'arriver […]”

Sur le tourne-disques de mon père, cette chanson passait souvent en boucle. C'est un grand souvenir d'enfance… Je me souviens à la fête du village de Bezaudun, le concours de chant où une ado avec une voix merveilleuse reprenait ce chant.
Hommage à Jean Ferrat décédé hier.

été 2009. Entre Bouyon et Bezaudun (06 A.M.)
Premier été sans la présence de mon père dans cet endroit de l'arrière pays niçois, personne qui aimait la montagne et la chanson de Ferrat.

693McBrocR

694McBrocV