04/06/2010

de Broc à Marielle - 10-15 mars 10

me 10 mars
Aéroport de Bierset,

J'attends dans ma voiture, à côté d'autres photographes, qu'un avion décolle.
Attentes, suspension du temps.

A 1 km, je suis du coin de l'œil l'activité de remplissage d'un gros quadrimoteurs.
Les conteneurs sont déposés sur le tarmac puis amenés dans l'avion. Je vois juste leur arrivée et leur départ.

Les buses ont ici un terrain de chasse privilégié.

Bisous

---

lu 15 mars

Très chère amie,

Entre mon emploi du temps, mon engagement émotionnel et la météo toujours voisine des 0°C, je me sens étrangement calme alors que je suis en réalité submergé par les tâches pressantes.

Ta présence continue dans NPAI est un superbe moteur,
Merci

701Broc1

702Broc2 703Broc3

03/06/2010

de Clara à Marielle - 10-15 mars 10

me 10/03

Ma chère Marielle,

L'hiver perdure au-delà de la neige;
le froid, l'humidité, l'homogénéité de la lumière…
Le silence aussi, même si, on sent déjà (enfin) l'humus de la terre et que les oiseaux appellent le printemps de leurs champs épars.

Suspension & brouillard.
RÀS     tout est déjà dit.

Lumineuses pensées

---

lu 15/03

Quelle est donc cette force, à l'intérieur des personnes, qui les poussent à rester?
Que veut-elle exprimer?
Quelle profondeur ont nos racines?
Que signifie pour un être humain de se sentir déraciné?
Y a-t-il une nuance entre se sentir et être déraciné?

698Clara1

699Clara2 700Clara3

02/06/2010

de Stéphanie à Marielle - 10-15 mars 10

10 mars 2010

Nous voulons rester à Fontaine!

Donnez-nous un cadre de vie agréable et serein!

Chers élus,
choyez votre population
sans laissés pour compte!

---

15/03/10

A Fontaine,
derrière la cabine téléphonique,
dans un jardinet abandonné par les humains,
j'ai pu observer la présence d'elfes et de lutins…

Bisous magiques

696Steph2

695Steph1 697Steph3

28/05/2010

de Stéphanie à Marielle - 3 mars 10

Ce n'est plus une habitation,
Est-ce un paysage?

Oui pour les magasins et associations comme facteurs d'échanges, de convivialité et de vie plus harmonieuse.

Merci à toi

Vive l'humanité des facteurs!

686StephR

687StephV

de Broc à Marielle - 3 mars 10

chère amie,

Voici un paysage (le même que l'autre, vu de plus près) fait d'éléments disparates
Il me semble pas très construit bien que son histoire ne soit pas récente.

Aujourd'hui, il me semble parler d'abandon au emps, tout comme les jardins privés de leur habitation que l'on voit un peu partout ici à Fontaine et autour de l'aéroport.

POUR UN MONDE DE POÉSIE

MERCI FACTEURS :)

685Broc

27/05/2010

de Broc à Marielle - 3 mars 10

Chère amie,

Si le pays est sage, les humains pourraient s'en inspirer!

Ce paysage-ci a-t-il encore souvenir des maisons qui l'occupaient voici 1 siècle?
Le peuplier les a-t-il connues?

Il reste seulement les traces d'un saule, mort à l'automne et d'un arrêt de bus, déplacé l'été dernier.

Bisous

682Broc

683BrocV

de Clara à Marielle - 3 mars 10

Chère Marielle,

L'hiver touche à sa fin et l'odeur du printemps se répend déjà malgré le retour au gel après la tempête Kynthia.

Nous voulons tous éviter la douleur, pourtant inhérente à la vie et bien souvent matrice de notre évolution. Se relever et grandir n'est-ce pas là un magnifique programme?

Amitiés fraternelles

681Clara

de Stéphanie à Marielle - 3 mars 10

Bonjour Marielle

—> PASSEZ AU TRAVERS —>                        —>

Voilà bien longtemps que je ne t'ai écrit.
La semaine dernière j'ai pu obtenir le suivi de mon courrier vers la boîte aux rêves de Broc. Tu peux imaginer la joie pour moi car, ce n'était pas évident pour moi de l'obtenir. Tu peux donc m'écrire sans crainte au 102 de la Pierre Boveroulle, les facteurs feront suivre au 117 des Acacias.

Bian à toi.

680Steph

21/05/2010

Mutapost (3) - la perceptrice

Il n'y aura aucun aurevoir échangé avec la voix anonyme :/ Je me retrouve en contact avec la perceptrice du bureau de distribution pour Fontaine.

Le contact est totalement différent.
Elle commence par m'annoncer que je la prends au dépourvu car elle vient tout juste de finir de parler avec les facteurs.

Déjà, la situation s'explique : le facteur qui détient la tournée est en congé de maladie depuis plusieurs mois et ce sont 3-4 autres facteurs qui se partagent sa tâche. Ils ne connaissent donc pas le contexte de Stéphanie et, ils font probablement ça en plus de leur tournée à eux.

La perceptrice connaît mon projet car le facteur habituel, qui sait qu'elle apprécie l'art, lui a déjà montré plusieurs courriers.

Je lui présente plus en détail le problème des courriers de Stéphanie qui sont renvoyés à l'expéditeur et nous réfléchissons à la meilleure solution a y apporter : petits mots sur les cases des facteurs, mutapost,…
La solution du Mutapost semble la plus fonctionnelle : elle clarifie la situation pour tous les facteurs en une fois et elle garanti à Stéphanie le suivi de son courrier durant 4 mois, juste assez pour arriver à l'échéance de l'appel NPAI (21 juin 2010 - solstice d'été).

Pour finir, nous parlons quelques minutes et je lui donne l'adresse du blogue.
Cette fois, des aurevoirs sont échangés :p

Quelle joie d'avoir pu parler avec une personne non anonyme! Un dialogue entre deux êtres humains avec leur histoire et leur sensibilité '^.^'
Youpi, comme dirait Marielle !

Il ne reste plus qu'à aller au bureau de poste pour finaliser les choses.

670Mieux

16/05/2010

le printemps (2)

La neige à fondu et les quelques degrés au-dessus de zéro semble doux.

Encore une vision panoramique : le paysage entre Fontaine, chez Stéphanie et Horio-Hozémont ; les repères sont sur le paysage.

652pano10-2

 

J'étais en zone B au moment de prendre les photos. La superette, visible tout à gauche, est en zone A — inhabitable — comme toutes les maisons de Fontaine qui restent encore!

le printemps (1)

C'est le printemps!

Donc : la neige a fondu :)

Te souviens-tu de la montagne de déchêts déversée dans l'allée d'une maison de Velroux ?

Te souviens-tu de ce qu'il en restait après qu'on y ai bouté le feu ?

Te souviens-tu du "déblaiement" qui a suivi ?

Te souviens-tu de gens qui y habitaient ?

Voici ce qu'il en est juste après le nettoyage de printemps…

651pano24-2

 

A l'extrême droite, au bout de la rue, l'arrière de l'aéroport avec des hangars de fret et un camion de fleurs coupées.

14/05/2010

présence de l'invisible

C'est dans ces moments où rien ne bouge et où tout le monde se terre en attendant un peu plus de chaleur, dans ces moments de fin de jour où la lumière décline et où les yeux prennent plus de temps à s'accomoder que, parfois, on se retrouve nez à nez avec un signe de présence.

Un signe incongru, évidement!

Une petite maison, engoncée sous la neige et blottie au pied d'une haie. Là où il n'y avait rien auparavant.
(Je sais bien que jurer d'avoir vu les habitants ne fera que jeter le doute sur mon intégrité d'esprit ; c'est là le revers du privilège d'avoir été là!)

Et, bien sûr, le signe bien visible de sa présence, la boîte aux rêves de Clara, qui se fond dans la neige environnante comme si elle était de la même substance.

649presence1

650presence2

13/05/2010

plus que 6 jours d'hiver (3) - 15 février

17h10.
Fontaine est figée.
En sortira-t-on un jour?

Le seul plaisir que je trouve encore dans cette atmosphère régrigérante prolongée c'est, les jours comme aujourd'hui, lorsque le ciel est tellement gris et uniforme que la lumière du jour semble sortir de la neige au sol.

Vivement le printemp, le soleil et la chaleur :)

647neige1

648neige2

plus que 6 jours d'hiver (2) - 15 février

L'hiver touche à sa fin, mais sur le coup, on ne voit rien venir de printanier!

Cela gêne un peu les avions quand même! (rappelez-vous le mois de décembre)

Il est 18h, la nuit tombe vite.

644avionNeige1

646avionNeige2

plus que 6 jours d'hiver (1) - 15 février

La tour de contrôle, grise face au ciel gris… bientôt tout deviendra de plus en plus indistinctement gris.
Il est 16h49, le jour commence à baisser.

Au pied de la tour, un camion au label Carmel, les produits frais israéliens.
Je suis juste devant le site de Lasch, la filiale logistique de CAL (entreprise israélienne de fret).
Depuis la réception de ce mail invitant à manifester ici à la Saint-Valentin, je scrute le lieux à chaque fois que je passe. Pourquoi?

645Carmel