01/11/2009

Décollage 1

Pendant une discussion avec le "propriétaire", un avion décolle en hurlant. On croit pouvoir le toucher. C'est assez rapide mais le bruit bloque littéralement toutes mes pensées.

« Je ne sais pas. Parfois je les entends la nuit, parfois pas. Je ne comprends pas. Parfois c'est ma femme qui les entends et pas moi, ou l'inverse. »

134decollage1

19/10/2009

La Sowaer

La Sowaer est la Société Wallone des Aéroports.
Elle gère, entre autres tâches, le patrimoine immobilier des aéroports et des zones économiques qui y sont liées.

A Fontaine, elle y achète les maisons à détruire.
Elle a également occupé une maison en zone A, sous le nom de Qualisound asbl (sic), pour y faire des mesures du bruit.

Voici ce que la Sowaer raconte concernant l'"Environnement > Le Bruit à la source".
Il n'y est pas question de zone A, simplement parce qu'il s'agit de la zone la plus critique d'un point de vue acoustique et qu'elle est sensée être inhabitable.
Cependant presque tout Fontaine est en zone A… depuis plus de 10 ans.

Quelles conséquences y a-t-il à habiter durant 10 ans une zone inhabitable?

Quelques semaines après chez Cindy, les portes ont ici été démontées.

101Qualisound1103Qualisound3102Qualisound2

07/09/2009

La mort annoncée de Fontaine

decoration

 

 

 

 

Depuis plus de 10 ans Fontaine est en voie d’évacuation.
Il est question de :

  • Normes de bruit (dépassées par le décollage nocturne et intensif des avions de fret) ;
  • D’agrandissement de la piste de l’aéroport (qui traverserait littéralement le quartier) ;
  • D’implantation d’une zone d’activité économique liée à l’aéroport.

Chacun y va de sa version et de ses nuances. La désinformation semble régner en maître.

Les mouvements vont dans les directions les plus contradictoires :

  • Des résidents s’en vont plus ou moins volontairement ;
  • Des maisons sont achetées par la Région, isolées au niveau acoustique puis revendue ;
  • D’autres sont laissées à l’abandon, au pillage et aux dépôts clandestins d’immondices ;
  • Certaines disparaissent subitement sous les pelleteuses, laissant derrières elles les arbres d’ornement des jardins ;
  • De nouvelles personnes emménagent ;
  • Un certain nombre sont là et bien là, sans volonté ni intention de partir.
    Le site d'un riverain

decoration