14/09/2010

de Stéphanie à Marielle - 20 juin 10

Bonjour Marielle,

La fin du printemps… :)

Un coquelicot repositionné à l'endroit où je l'ai trouvé, près du cimetière

Une sortie pour les chevaux de la police

Amitiés

878Steph.jpg

de Broc à Marielle - 20 juin 10

Bonjour Marielle,

Après la mise en commun avec Stéphanie et Clara, nous avons bien reçu l'ensemble de tes cartes de "L'Alambic”. Une belle collection, merci!

voici une vue du dernier lotissement social, bâti il y a un peu plus de 10 ans, en cercle, bordé de prairies. A cette époque, ils savaient déjà très bien que les vols de nuit allaient prendre de l'ampleur très rapidement. Alors pourquoi l'avoir construit dans cette zone si proche de l'axe de la piste ?

Enfin, les vacances ! La pression des cours se relache, ouf! Je me suis attaché à Fontaine et je n'ai pas envie que NPAI finisse déjà alors que les contacts commencent à peine…

Bisous de pré-été. Vivement se revoir :)

877BrocR.jpg

12/09/2010

le printemps dans les jardins

Voici un autre jardin bien accueillant.
Demain c'est le 21 juin et le printemps !

876jardin2.jpg

Le printemps est aussi dans les cœur (2)

L'accueil s'est encore affiné.
La nappe est plus joliment disposée et le bouquet de fleurs est directement sur la table.

Merci Madame ! Cela donne envie de s'y arrêter.

875jardin.jpg


 

11/09/2010

espace vide

Là, au milieu de ces arbres en pleine forme, se tenait une maison avec des habitants.
Maintenant, ça ressemble à un petit parc, de la dimension d'un jardin.

Juste derrière, dans le dos du photographe, se trouve la maison vide dont l'entrée est rebouchée par la végétation.
Contraste entre présence et absence du bâtiment, entre rebouché et évidé.

874evide.jpg

espace plein

Là, derrière la végétation, il y a la porte d'entrée de la maison.
Là, à la place des débordements de la haie et l'étalement de l'arbre, il y avait l'entrée du jardinet et l'accès à la porte.

Faut-il préciser que la maison est vide d'habitants?

873referme.jpg

10/09/2010

Fontaine, terre de vacances ?

Coquelicots, champs mûrs, étendues, chaleur
Si, si, Fontaine pourrait être une belle terre de vacances !

 

871vacances.jpg

 

20 juin 10

Le ciel est lourd aujourd'hui. Il y a pourtant un air de vacances dans le paysage.
Demain c'est le solstice d'été et la fin annoncée de ce projet NPAI… je me sens bizarre.

Je ne sais pas comment clôturer. Ais-je seulement envie de clôturer et fermer ce projet?
Rien n'est fini ici à Fontaine ; le processus est si lent, si lent.
Le courrier arrive toujours de façon continue et Marielle a annoncé sa présentation de l'histoire de son amie Camille, luttant pour sa maison.
Il y a aussi le fait que j'ai mis un peu de mes racines ici, avec un an de passage, de rencontres et de promenades ; un an de réflexion aussi.

Mais quoi, il s'agit quand même d'un appel d'art postal, il faut que je le referme et pense à ce que je veux envoyer comme trace-documentation aux participants.
Et terminer un projet est une tâche importante, délicate, à ne pas négliger.

870nuages20juin.jpg

872nuages20juin.jpg

 

absence

Après une absence un peu longue (oups!), je reprends le fil de ce blogue.

Comme point de retour, ce paysage entre absence et solitude.
Le peuplier, seul et vertical, avec à son pied l'aubette abandonnée, vidée de son indicateur d'arrêt mais où, pourtant, se renouvelle toujours le panneau publicitaire.
La publicité et le commerce auront-ils définitivement raison de Fontaine, ses paysages et ses habitants?

 

869absence.jpg

 

29/08/2010

absence

Je serai absent du web

jusqu'au 8 septembre

 

A bientôt !

17/08/2010

de Marielle à BroC - 15 juin 10

Très cher Broc, Bisous mystérieux et un peu situ.

Où montent ces escaliers ?
C'est une évidence discrète (qui semble un peu cachée). Mais… Mais… Mais…

Cependant, ce lieu se voit de loin et son architecture décorée en impose au Rhône…
C'est un endroit paisible et isolé. Or, pas encore pour longtemps…
Car, juste en face, on y construit un établissement scolaire.

Notre mémoire collective ne nous permet de se souvenir des pas de Guy Debord. Peut-être dans le futur… la reconnaissance du vécu de G.D. en Arles ?
Or, ce lieu est classé monument historique du XIXe s.
Or, c'est aussi le symbôle de la 2e guerre mondiale, ici.

Où montent ces escaliers ?
Vers les jeux interdits ou non des adolescents futurs

868McBroc.jpg

16/08/2010

de Marielle à Stéphanie - 14 juin 10

Très chère amie Stéphanie,

En parfait accord  avec vous :
Priorité aux habitants
Priorité aux personnes
Priorité à la vie
Priorité au lien social

J'écrivais à Clara que peut être faudrait-il organiser des goûters géants ou pique-niques ouverts à tous sur les champs des maisons rasées pour que les habitants d'Ho.Ho se sentent moins seuls, pour faire prendre conscience aux pilleurs et jeteurs d'ordures* que cette situation n'est plus supportable, pour être des humains reliés entre humains dans la solidarité et dans la fraternité.

Je vous embrasse tendrement

* Il faut les inviter eux aussi.

P.S. : Sur la photo vue du lieu de pique-nique de Guy Debord. Arles
Ce lieu ressemble à un belvédère.

867McSteph.jpg

de Marielle à Clara - 14 juin 10

In memoriam

Très douce lumière, Clara, je t'embrasse

Bien sûr, c'est très violent ces destructions de maisons à Fontaine. Et ça me révolte, et j'envoie toute ma fraternité et solidarité à tous les habitants de Fontaine.

En plus, la mémoire des hommes est courte.
Qui se souvient que Guy Debord a vécu 7 ans à Arles (1980/87) ? Seulement ses amis et ils n'en parlent pas. Heureusement, Pierre vient d'écrire un livre sur leur amitié.
On y apprend que Guy Debord et sa compagne avaient trouvé dans la ville un endroit “parfaitement baroque et poétique” où ils allaient de temps en temps pique-niquer ou boire un verre. Un endroit secret entre eux…

Clara, peut-être faudrait-il organiser des goûters géants sur les champs des maisons rasées peut-être que…

Merci Facteurs !
Nous sommes avec vous.

866McClara.jpg

15/08/2010

de Marielle à Stéphanie - 12 juin 10

Très chère Stéphanie,

Clara m'a envoyé une photographie d'une maison rasée, où elle a redessinée le bâtiment in memoriam.
Beau monument graphique de notre Clara de Lumière.
Mais, de tout mon cœur, j'espère que ce n'est pas votre maison qui est complètement effacée !

Pour montrer encore une fois un élan de résistance, je vous propose d'aller étendre ce linge dans le champ/mémoire de la maison.
Le linge = présence/absence de l'être humain !
Le linge lavé = bien entretenu ni taché ni souillé !

Je vous embrasse
Tenez Bon

865McSteph.jpg

14/08/2010

de Marielle à Clara - 7 juin 10

Très chère Clara,

Voici, la tombe de Toper au cimetière Montparnasse.
Génial, ce dessinateur écrivain avec son humour décapant fondé sur l'absurde.

Je crois que c'est important d'avoir du recul et de dire, créer, dénoncer des actes durs par un humour pince-en-rire.

J'adore sa tombe, simple, dépouillée.
Il me semble que c'est sa signature et une de ses plaques de gravure…

Pensées vers toi pour ta présence à Fontaine et pour aussi tout ce qui se passe à Gaza (ça doit te secouer…)

Avec toi, je t'embrasse

863McClaraR.jpg

864McClaraV.jpg