21/07/2010

de Marielle à Stéphanie - 25 avril 10

Chère Stéphanie,
Bonjour,

Ces derniers temps, j'ai passé de très nombreuses heures, au boulot, sur internet (jamais sans une pierre de Tourmaline noire entre l'écran et moi : même si les collègues me prennent pour une folle…). (Elle enlève, absorbe, les ondes magnétiques).
Et, maintenant, c'est devenu un rituel, après les corvées administratives, vient le plaisir de consulter le blog de Broc.

Et, donc, j'ai pu lire la réponse à l'ancien amoureux, de votre jeunesse. Ça fait un peu voyeuse de lire vos souvenirs… Mais bon, c'est attendrissant. Alors, comme ça, cet amoureux est poête… Vous avez dû vivre des moments intenses, lorsque votre ami vous faisait partager ses hésitations avec les mots, son engagement poétique, et, enfin, l'accouchement de ses textes. Tout ça, c'est magique, ce partage. Magnifique! Mais… Mais… Mais…

Arles, Manègeà côté de la Bourse du Travail et de l'office du Tourisme.

806McSteph6.jpg

---

Mais, vous, Stéphanie, vous buviez ses paroles. Vous le souteniez dans sa création, dans les tâches du quotidien aussi (ménage, achats de nourriture…). Et puis, ses petites remarques un peu ironiques sur les femmes furent amusantes, au début, et, à la longue, très blessantes. Alors, ce fut très apaisant de ne plus envisager une vie commune et d'aller voir ailleurs si l'herbe, si l'air n'était pas meilleurs. Il n'avait rien compris à votre envie d'écrire vous aussi… Et même si ce n'est pas tout à fait comme ça que votre relation avec cet homme s'est passée, c'est ce que vous avez imaginé et pu anticiper face à ses comportements. E, malgré votre jeune âge, vous étiez lucide de l'évolution possible de cette relation. Alors, vous avez suspendu cette relation, la laissant inachevée pour ne conserver que le meilleur d'une rencontre… et pouvoir, par la suite, la rêver.

Et, aujourd'hui, longtemps après, il vous a retrouvée, vous a écrit. Vous lui avez répondu. Le dialogue est-il vraiment renoué, vous a-t-il écrit de nouveau?

Pensez-vous que l'amour, ce beau sentiment est au rendez-vous, renait-il de ses cendres?

Paris, Manège, à côté de la Halle St-Pierre, Montmartre, c'est celui du film d'Amélie Poulain. XVIIIe arr.

805McSteph5.jpg

---

Pour ma part, quand une histoire de cœur est finie, je ne cherche pas à lui donner une nouvelle chance, même si je peux garder de l'affection pour la personne, ou de bons souvenirs. C'est fini, c'est fini, voilà.
Or, chacun fait comme il le veut, ou comme il le peut. Je ne suis pas en train de vous donner des conseils. Juste, partageons entre nous, nos expériences de femmes, ça se fait souvent entre filles, en toute confiance. Car, nous nous connaissons de mieux en mieux… Alors… Copine, confidence pour confidence, je suis, souvent, tombée amoureuse, comme vous, d'hommes artistes. E, j'adore ça. Car, c'est un bel échange, c'est très porteur d'espoir et de création. Je pense que l'amour intellectuel et physique propulse la vie comme une force créatrice.
Or, il faut être vigilant… Ce n'est pas facile d'être deux engagés dans la création. Il faut éviter la fusion, l'étouffement, les rivalités. Il faut respecter l'évolution de chacun, le rythme de chaun… Il faut répartir les tâches très banales du quotidien. Le merveilleux peut facilement tourner au cauchemar, si tout cela n'est pas respecté.

Et puis, il ne faut pas se leurrer, quand on crée on a besoin de solitude ; alors, être en couple, ce n'est vraiment pas facile…

Arles. Manège à côtéde l'office du Tourisme.

804McSteph4.jpg

---

 

Et, j'avoue que chaque fois qu'une relation d'amour s'installe dans ma vie, je me débrouille pour ne pas vivre totalement en couple (appartements séparés, souvent). Ce n'est pas mal comme solution…
Et, puis, pour arriver à créer tout en travaillant pour subvenir aux besoins matériels pour être indépendante, j'ai fait le choix de ne pas avoir d'enfant… On porte un drôle de regard sur toi… mais, une femme n'a pas besoin d'enfant pour être femme, non ? C'est un choix comme un autre. Ça ne m'a jamais posé de problème et ça ne veut pas dire que je n'aime pas les enfants.

Il y a eu juste un petit passage difficile à la mort de mon père où tut sens qu'après toi, c'est le vide parce qu'il n'y a pas d'enfant qui prolonge la vie et la fait perdurer… Tu cohabites un peu avec la mort… Mais, comme, pour ne pas mourir, tu es engagée dans une modeste création, tu crées autrement la vie. Voilà, c'est compliqué et simple à la fois.

Je pense que vous comprenez…

Au fait, vous n'avez pas envie d'utiliser votre vieille machine à écrire pour inventer de nouveau, des poèmes ?

Je vous embrasse.

803McSteph3.jpg

801McSteph1.jpg802McSteph2.jpg

20/07/2010

de Marielle à BroC - 22 avril 10

Surréaliste, dis-tu,

Très cher ami, Broc,

Surréaliste, l'Hôtel des Postes en double (sur la photo) (ma mère — à plein temps — et moi — juste l'été — avons travaillé à Nice ici au télégraphe téléphone, main parrain aussi a distribué les télégrammes à vélo et en mobylette

Surréaliste Fontaine et ce que tu as trouvé au 117… Peut-être est-ce un grand plaisantin? Ou quelqu'un qui s'est pris au jeu, à ton jeu? Ou est-ce un enfant avec son amusement personnel, ou, alors, le petit, t'a pisté et fait un peu comme toi?… Mystère… Quant à la sonnerie du réveil… C'est drôle mais pas tant que ça, lorsqu'on est dans l'esprit surréaliste, il ne peut arriver que des choses étranges

Surréaliste, un ciel sans avion, un pays sans beaucoup de train…

Surréaliste aux infos, on ne nous parle pas des habitants près du volcan en Islande… 4 jours sans rien
Enfin : ce soir dans une émission en dehors des informations sur France Inter, on nous explique qu'on a évacué des fermes, qu'on abat des animaux intoxiqués, que certaines bêtes meurent de faim, qu'on a évacué des enfants dans des écoles (l'info à duré 5 minutes et c'est tout)

800McBroc.jpg

de Marielle à Stéphanie - 22 avril 10

Ma chère Stéphanie,

Voici une grande quantité de paires de sabots pour mettre au bas du volcan, et pour mettre devant les cendres de votre cheminée/maison ou maison/cheminée (lol !).

On ne sait jamais des fois que le Père-Noël décide de s'arrêter chez vous, tous les mois !
D'ailleurs, ça serait formidable. On dira qu'il oublie toujours ses lunettes et étant très vieux, le Père-Noël voit mal, alors, on dira qu'il accroche souvent des glaciers provoquant des éruptions, juste pour faire du bien aux oreilles des habitants d'Horion-Hozémont. C'est le plus beau des cadeaux ! On dira qu'il n'y aura plus des commerces et voyages aériens inutiles.
On dira des choses utiles aux infos sur la vraie souffrance des gens (par exemples SDF, maladies, prison…) et non sur la petite errance des nauffragés d'aéroports.

Les poupées accrochées au parasol sont pour vos enfants. Je vous embrasse.

Photo : Rue de Nice-Centre près de la Prom Avril 2010

799McSteph.jpg

de Marielle à Clara - 22 avril 10

Cloués au sol, les avions !
« Apprenons à être solidaire sur le navire TERRE. » comme tu dis.

Le Vent vers ma grande sœur

Très chère Âmie,

« Dans la vie, il y a des cactus. »
Heureusement les cactus ne sont pas toujours les mêmes ! Je suis heureuse de savoir que les avions ne volent plus sur Fontaine. Vive le silence pour les habitants de Ho-Ho ! La décroissance peut être une réalité. Vive ce volcan qui paralyse le trafic aérien !

Cependant, on ne nous parle pas, si dans sont pays, il fait des dégâts autre que l'arrêt des vols aériens. J'espère qu'il n'y a pas des humains morts… On nous parle du commerce (profit) et les personnes, non ?

Bisous silencieux et harmonieux

Photo : Nice le marché aux Fleur vieux Nice

---

[clou]é au sol

798McClara.jpg

19/07/2010

de Marielle à Clara - 20 avril 10

Très chère amie,

La vie continue, le printemps est de retour, avec ses caprices. Ici, à Nice, sur la Promenade des Anglais, ce jour-là du soleil ; les personnes se baignaient. Le lendemain la pluie, le vent, le froid étaient au rendez-vous.

Oui, nous sommes tous en sursis.
Oui, la vie est faite de choix et de contraintes.
Mais, si on proposait le choix aux habitants de Fontaine d'habiter à HoHo ou sur la Côte d'Azur à Nice au soleil, dans une belle villa que choisiraient-ils?

La vie continue ici et ailleurs.

Bisous de Printemps

797McClara.jpg

de Marielle à BroC - 20 avril 10

Très cher Broc,

Merci pour l'excellente nouvelle du 6/4/10, la voisine du doyen est arrivée à partir de ce lieu, qu'elle n'appréciait pas pour du meilleur. Bien sûr, comme tu l'écris, pour Fontaine, c'est une maison de plus qui va se vider…

Souhaitons-lui bonne chance pour repartir vers une habitation meilleure et plus spatieuse avec des transports en commun, sans le bruit des avions.

Pour elle, pour lui donner toute l'énergie pour préparer les caisses du déménagement, cet abri du Tram de Nice (Opéra-Vieille-ville).
Ben a mis une de ses phrases à chaque arrêt. Ici, « Repartir à zéro », juste pour elle.

Bisous

796McBroc.jpg

18/07/2010

de Marielle à Stéphanie - 19 avril 10

Très chère Stéphanie,

(Réponses aux cartes du 15/3 et du 7/4/10)

Oui, oui du soleil dehors et dedans!
Vive le printemps (:   :)   (:
Les oiseaux et les grenouilles reviennent ici, youpi!

C'est incroyable à Fontaine!…
Vous m'avez fait découvrir un monde parallèle, celui des elfes, lutins et fées…
Incroyables ces petits êtres merveilleux!
Leurs présences donnent quelques petites touches joyeuses dans ce monde odieux…

Stéphanie n'en voulez pas trop aux lutins pompiers en croyant qu'ils n'ont rien "fée" pour arrêter le feu… Ils m'ont écrit en disant qu'ils ont essayé de sauver votre maison mais un seul petit camion n'a pas suffit. Ils en sont malheureux.
Alors les lutins pour vous consoler et vous rendre heureuse vous révèlent leur présence.

Bious magiques

---

Chers élus
choyez votre population sans des laissés-pour-compte.

Amis

795McSteph.jpg

Avec toutes mes excuses

Dans l'incapacité de redonner une forme aboutie à ce blogue (faute de temps et de compétence) et arrivé à un degré de saturation avancée dans l'énergie investie à résoudre les altérations subies, j'opte aujourd'hui pour continuer à poster en l'état. Désolé pour la mauvaise présentation des archives, tags et colonnes.

17/07/2010

Choisir, c'est renoncer…!?

Les Skynetblogs ont donc migré vers une plate-forme flambant neuve le week-end du 11 juillet.

A la réapparition du site, un vent de frayeur a soufflé sur les blogueurs! Les présentations (skins) réécrites, c'est presque toutes les mises en page qui ont bougé… La sensation de saccage et d'irrespect fut immédiate et n'a pas tardé à se faire entendre auprès de Julie, chargée de nous adoucir la transition !

La nouvelle plate-forme est certainement plus riche, plus adaptée à l'évolution future (laquelle?), et est probablement une bonne chose pour tous ceux qui entament un nouveau blogue.
Par contre, y transférer tous les blogues existants, parfois très savamment travaillés par leur auteur avec les contraintes de l'ancien système, était tout le contraire d'une évolution et stigmatise plutôt un manque d'écoute.

Un manque d'écoute de l'engagement fourni par chacun dans ses présentations ; un manque d'écoute aussi de la disponibilité et la capacité des bloggeurs à s'investir.
Car les altérations dues à la transition ne sont pas aisément rattrapables. Elles nécessitent de rentrer dans l'html et les styles css, ce qui ne s'apprend pas en 60 minutes. Sans parler du temps d'apprentissage de la nouvelle interface et celui, supplémentaire des essais et erreurs pour "voir ce que ça fait". Bref, cette migration a un coût élevé à charge des utilisateurs.

Le choix s'est fait dans les hautes sphères de Skynet et le renoncement est imposé aux utilisateurs…! Est-ce bien correct?
N'y avait-il pas de solution plus respectueuse pour toutes les parties ?

Comme à Fontaine…

On lance les vols de nuits à Bierset comme étant le progrès, l'évolution indispensable, et on "renonce" à la qualité de vie des habitants alentours.

Parce qu'il est difficile, le respect de l'Autre doit-il être sacrifié ?

794degats.jpg

10/07/2010

de Stéphanie à Marielle - 18 avril 10

Ma chère Marielle, je n'en reviens pas !
Le Père Noël s'est arrêté chez moi…

Heureusement que Julien m'a avertie, sinon je ne serais peut-être pas revenue ! En plein mois d'avril !? Venant de chez lui, au Pöle Nord, il a accroché un glacier islandais et déclenché une éruption… Dans quel état il est ! (il va bien avec ma maison, lol !) Il s'en veut, pour les conséquences sur les avions, et le reste. Bien sûr, je n'ai pas conscience de tous ce dont il doit tenir compte, mais je lui ai quand même dit que c'était un extraordinaire cadeau pour Fontaine et ses habitants !

Je n'en reviens pas ! Sacré Père Noël !

---

3 jours et 3 nuits sans avion…
j'ai l'impression d'être dans un rêve :)

Pourtant, cette carte ne voyage-t-elle pas en avion ?

793Steph

de Broc à Marielle - 18 avril 10

Très chère amie,

J'espère que les aléas de suivi de courrier s'arrangent… et tant mieux s'ils te permettent de revoir les ami(e)s de Griffeuille ! Fontaine est devenu un film surréaliste…

Il y a un mois ou 2, lors d'un exercice européen, beaucoup avaient estimé incrédible le scénario de fermeture des espaces aériens en Europe… et voilà 3 nuits que Fontaine dors dans le silence !

Voilà longtemps que mon courrier arrive chez Clara… je laisse faire les facteurs mais regarde toujours la boîte du 117.
Aujourd'hui, il y avait… un truc un peu comme tes portes-clés-boule-de-rêve !? Et puis, non, pas du tout. Une fois saisi et sorti, il se dévoile : un petit paquet de sel (percé) avec un anneau et un médaillon à l'enfant… un ex-voto !

Qu'en penser? Je l'ai photographié puis replacé. A ce moment une sonnerie de réveil électronique a retenti derrière moi, sous un tas de branchages cachés derrière la haie… !?*

* Il s'est arrêté après 1 minute et je n'ai pas été le chercher.

792Broc

de Clara à Marielle - 18 avril 10

Où va le vent?

Ma chère petite sœur

Qui pouvait seulement imaginer une telle chose possible?
Plus de 72 heures sans avion.
Le ciel est sans trace aucune ; je n'ai jamais connu ça! Et le vent chasse les bruits de l'autoroute… Fontaine est presque plongée dans le silence!

Une vieille dame me dit bien dormir et ne pas faire la différence, par habitude.
Un jeune monsieur me raconte que lui et sa famille ont vraiment pu dormir, qu'il craint la reprise des vols cette nuit et se réjouti d'enfin déménager fin du mois!

Mais où va le vent?

La vie est incroyable.
Si nous apprenions à être plus solidaire sur le navire Terre?

791Clara

08/07/2010

Dimanche 18 avril - 5. Chez Broc

Quel dimanche !

Dans la boîte aux rêves que squate Broc, est arrivé un sachet en plastique transparent contenant une poudre blanche, fermé par un lien au bout duquel est attaché un anneau de porte-clé avec une croix dédiée à Jésus…

Décidément, ce dimanche n'est pas une journée comme les autres !
Voilà qu'on m'envoie un ex-voto.
Ou bien s'agit-il de faire fuir les démons avec du sel et une prière ?

Qu'en penser ?
Suis-je démoniaque ? Est-ce une farce ?
Peut-être est-il adressé à Cindy qui reçoit encore l'un ou l'autre courrier ici ?
D'évidence, sans timbre ni tampon, ce n'est pas de l'art postal ; il restera donc dans la boîte aux rêves !

Au moment où je le replace dans la boîte, après l'avoir photographié, une sonnerie retentit juste derrière moi… Tout cela devient décidément très troublant !
Serais-je passé dans une autre dimension sans m'en apercevoir ? J'ai l'impression de perdre pied.
Bon, je me retourne ; personne ! Et cette sonnerie de réveil électronique qui continue…
Elle provient de dessous le tas de branchage.
Faut-il voir un lien de cause à effet entre ma manipulation de l'ex-voto et la sonnerie ? C'est totalement délirant et m'y refuse mais quand même, j'accuse le choc de la surprise et de l'incompréhension.

Me voilà envouté !

789exvoto

790sonnerie

07/07/2010

Dimanche 18 avril - 4. Bleu, bleu, bleu…

Quand même ! Je n'en reviens pas de ce ciel et ne cesse d'avoir le nez en l'air pour m'en remplir les yeux encore et encore !

Tout bleu, sans nuage et, surtout, sans la moindre trace vaporeuse du passage d'un avion.

Pour compléter l'atmosphère si étrange de ces moments, une légère brise repousse les bruits de l'autoroute vers Grâce-Hollogne. Ce n'est vraiment pas fréquent et cela donne un silence troublant sur Fontaine.

Tout semble suspendu et ce n'est pas la présence du Père Noël chez Stéphanie qui va apaiser mon sentiment d'étrangeté…

788bleu1

Dimanche 18 avril - 3. Eyjafjallajökull en l'air, les avions par terre

C'est le 3e jour que les avions sont cloués au sol !

  • Des milliers de voyageurs, dont beaucoup de vacanciers, sont bloqués dans les aéroports et nombre d'hoteliers en profitent pour multiplier leurs prix !
  • La Pologne envisage un moment de reporté les obsèques de Kaczynski et, de fait, plusieurs représentants étrangers ne pourront pas y assister.
  • Les trains, ferries, cars et voitures de locations font le pleins de passagers.
  • Les droits des passagers de l’UE sont mis en avant et Test-Achats s'en mêle.
  • La paralysie aérienne est considérée comme « plus grave » que celle, en Amérique du Nord qui avait suivi les attentats du 11 septembre 2001.
  • Les compagnies aériennes s'impatientent. KLM, Luftansa et Air France tentent des vols d'essais sans passagers et sans problèmes.
  • l’usine Volvo Cars de Gand a dû interrompre temporairement la production du tout-terrain XC60 en raison de problèmes d’approvisionnement en composants électroniques.

Pendant ce temps là, le ciel semble particulièrement serein.

784avion